Le bachotage et le baccalauréat

Il vous arrive de vous rendre compte que vous avez l’impression d’avoir oublié tout ce que vous appris au lycée ? Ou du moins, d’en avoir oublié une bonne partie. C’est peut-être dû au fait que vous avez bachoté !

Le bachotage est une technique d’apprentissage à court-terme qui consiste à étudier uniquement en vue de réussir un examen. Logiquement les contenus appris à la va-vite (à l’arrache en français familier : https://lemondedufrancais.com/2015/10/27/a-larrachee-ou-a-larrache-autres-expressions/) ne restent pas dans la mémoire à long-terme.

This image has an empty alt attribute; its file name is bachoter.jpg

Si vous avez été un adepte du bachotage, c’est aussi parce qu’en se basant principalement sur les notes, les examens et des contenus parfois trop extensifs plutôt que sur un apprentissage progressif et basé sur des compétences et des savoir-faire, le système éducatif incite les étudiants à bachoter plutôt qu’à acquérir des connaissances solides.

Le verbe bachoter vient du mot bachot. C’est un nom familier qui ne s’utilise pratiquement plus aujourd’hui et qui fait référence au fameux baccalauréat, le diplôme français le plus populaire. Ce diplôme, créé en 1808 sous Napoléon, est le diplôme que les étudiants passent en fin de lycée. Avoir une très bonne note au Bac permet de pouvoir choisir plus facilement une université ou une école même s’il “suffit” d’avoir une note de 10/20 de moyenne pour l’obtenir.

Même si le mot bachot est tombé en désuétude* , le verbe bachoter est encore très utilisé.

*tomber en désuétude = ne plus être à la mode, ne plus être d’usage

En anglais, on peut le traduire par le verbe “to cram (for an exam)” :

bachoter is to cram for an exam

 

Posted in Divers | Leave a comment

Quatre générations sous un même toit de Lao She

Profitant des vacances de Noël, je me suis plongé dans la lecture du premier tome de Quatre générations sous un même toit de Lao She. À vrai dire, cela fait plusieurs années que le livre était dans ma pile de livres en attente mais je ne sais pas pourquoi je l’ai longtemps laissé pour plus tard, peut-être était-ce dû à la taille du livre (plus de 700 pages en livre de poche !) ou peut-être que je ne trouvais pas le bon moment tout simplement !

Lao She, auteur peu connu en France, est un des auteurs chinois les plus importants du vingtième siècle. Pour en savoir plus sur lui :

https://actualitte.com/article/29861/archives/lao-she-de-l-ecriture-patriotique-a-la-victime-de-la-revolution-culturelle

Quatre générations sous un même toit, c’est l’histoire d’une petite ruelle dans le vieux Pékin sous occupation japonaise pendant l’année 1937.

L’attente est longue pour les Pékinois qui se sentent humiliés et touchés dans leur amour-propre mais qui ne savent pas vraiment à quoi s’attendre : les Japonais n’attaquent pas mais ils sont là, bien présents à la vue de tous, déambulant dans la ville, donnant des ordres mais personne ne sait combien de temps ils vont rester, ni quelles seront les conséquences de leur présence (resteront-ils Pékinois, les vivres commenceront-elles à manquer, les Japonais vont-ils relâcher leur emprise, etc…) Dans la maison des Qi, quatre générations vivent tant bien que mal cette attente et ce quotidien incertain, adoptant chacun, chacune, une attitude propre face à la présence ennemie.

Dans les autres maisons de la ruelle de la famille Qi, les attitudes et les réactions face à l’occupant divergent :

  • Certains vont au front pour lutter contre les Japonais quitte à laisser leur vie pour la Chine. Pour rejoindre le front et se joindre au combat, ils doivent trouver un moyen pour sortir de Pékin et éviter les contrôles autour de la ville.
  • D’autres (la majorité) attendent que la situation se décante et s’arrange mais ne veulent ni ne peuvent abondonner Pékin. Ils attendent avec impatience et fébrilité les nouvelles d’autres batailles menées dans d’autres villes (notamment de Nankin) et essaient tant bien que mal de vivre au jour le jour.
  • Enfin, d’autres (une famille de la ruelle en particulier) décident de profiter de cette situation pour en tirer un profit personnel et essaient par tous les moyens d’approcher les Japonais ou les Pékinois les plus influents afin d’obtenir un poste dans l’administration, pensant ainsi être épargnés voire récompensés.

CONCLUSION :

J’ai adoré ce premier tome et j’ai hâte de lire les deux autres. On tourne les pages sans aucun effort et on ne s’ennuie jamais, les personnages sont attachants ou horripilants et l’éventail de leurs attitudes nous présente l’être humain dans toute sa complexité et sa diversité : courageux, fier, passif, peureux, pragmatique, mesquin ou splendide, dans toute sa grandeur ou à l’inverse, sa bassesse. Le thème de la résistance à l’ennemi ou de la collaboration est un thème universel qui parle à tous et rappellera de nombreux épisodes de notre histoire universelle.

Je trouve aussi que ce roman est un très bon moyen d’en apprendre plus sur l’histoire de la Chine et de ses relations parfois compliquées avec le Japon et nous invite à en savoir plus.

Posted in Divers | Leave a comment

Où tu habites ? Le vocabulaire du logement et des types de maison

Voici un peu de vocabulaire pour décrire l’environnement dans lequel on vit et plus précisément le type de logement.

Avant de commencer, deux curiosités de vocabulaire :

  • un regroupement de maisons ou de bâtiments délimité par deux rues est appelé un pâté de maison probablement à cause de la forme carrée de ces espaces délimités.
  • En immobilier, si on parle d’un appartement composé de deux pièces en plus d’une cuisine et d’une salle de bain (par exemple, un salon et une chambre), il sera classé comme F2. S’il a trois pièces en plus, F3, etc … En résumé, la cuisine et la salle de bain ne comptent pas.

Les types de logement/domicile :

Un HLM : logement caractéristique des banlieues de villes moyennes ou de grandes villes. HLM signifie Habitation à Loyer Modéré, ce qui implique que le montant des loyers est fixé par une réglementation et que ce type de logement est réservé à des personnes de condition modeste.

bloc hlm

Un chalet : maison caractéristique des régions montagneuses, principalement fait en bois et avec un grand toit.

chalet montagne

Un lotissement : ensemble de maisons individuelles (plutôt caractéristique des banlieues de villes moyennes ou grandes).

lotissement

Maison mitoyenne : maison qui partage un ou plusieurs murs avec la maison d’â côté. Ces maison sont alignées et ont très souvent un jardin contigu.

mitoyenne

Un plain-pied : maison construite au niveau du sol, c’est-à-dire qu’elle n’a pas d’étage.

plain-pied

Une villa : maison individuelle et grande avec un terrain et souvent d’autres commodités. Généralement associée à un type de logement luxueux, de grande qualité.

villa

Posted in Divers | Leave a comment

French lessons on Skype, a new year’s resolution!

You feel the need to do something special in 2020 but you still don’t know what?

Maybe it’s time to learn French! Enjoy classes at home with a native and experienced teacher on Skype and lose the fear of learning a new language. If you already speak French and you just want to brush up your skills, it’s also the right moment!

I compromise myself to fulfill the expectations of every student who contacts me, in other words, I adapt my methodology and practice to every student, whatever are the goals.

SI3OJGlS_400x400

And let me give you other good reasons to start French lessons on Skype with me:

· I am en experienced teacher : I have been teaching French for more than 15 years in private schools and companies and I can say I have ever met all types of students.

· We always practice French in order to communicate first, you’ll be quickly able to speak a few words in French and after a few months, you will feel more and more comfortable.

· My English is fluent so I can help you anytime you need if you have some doubts (for example, I can translate some words or give you some instructions in English if you need it). It can make our communication easier especially in the beginning.

· My lessons are economical, I have visited a lot of websites and compared what private tutors charge for Skype lessons and I have adjusted the price of my private lessons according to the ones that can be found online.

For further information about my methodology, my prices and my availability, please send me an e-mail to: francesevilla79@gmail.com

 

 

Posted in Divers | Leave a comment

Des changements dans les épreuves de DELF/DALF

Voici deux liens vers des articles où sont détaillées les modifications des épreuves de DELF (A1, A2, B1 et B2) et de DALF (C1 et C2). Les modifications les plus importantes concernent le DELF, le seul changement qui affecte le DALF étant la suppression des spécialités (le candidat ne pourra désormais plus choisir entre Lettres ou Sciences).

https://www.ilfsevilla.com/noticia/les-evolutions-des-examens-delf-dalf-partir-de-2020

https://www.ciep.fr/actualites/2019/05/02/les-epreuves-diplomes-delf-dalf-evoluent

Ces changements entreront en vigueur de manière progressive en 2020.

 

Posted in Divers | Leave a comment

Socialité et autres ragots …

J’ai entendu il y a quelque temps à la télé espagnole le mot socialité, joli mot qui fait référence aux célébrités. Le petit accent aigu à la fin du mot ajoute de l’élégance, ça fait plus classe, plus french et glamour mais … ce n’est pas français !

Il semblerait que ce mot vienne de l’anglais socialite, mot qui s’utilisait pour parler d’une personne habile en société, habile à se socialiser (verbe qui est bien français en revanche). Mais les journalistes espagnols experts en la matière ont sans doute pensé qu’il manquait un petit je-ne-sais-quoi à socialite, c’est pourquoi quelqu’un a eu l’ingénieuse idée d’ajouter ce petit accent aigu qui francise le tout …

patiño socialité

Et puisqu’on parle de célébrités, profitons-en pour faire un point vocabulaire :

  • il est intéressant de constater qu’en espagnol la “prensa del corazón” (littéralement la presse du coeur) a une connotation positive alors qu’en français, on utilise soit le terme presse people (directement pris de l’anglais mais qui ne s’utilise pas dans le même contexte en anglais – on pourrait faire une liste exhaustive des mots anglais utilisés en français à tort ! ) soit presse à sensation ou à scandale qui a une connotation assez négative dans les deux cas.
  • Une personne qui aime raconter la vie des autres ou qui s’y intéresse de trop près aime les potins, les ragots, les cancanages (une personne cancane quand elle colporte des cancanages) ou encore les commérages (dans ce cas, on parle d’un ou d’une commère). Le mot potin vient du mot potine (qui n’est plus du tout utilisé aujourd’hui), un pot de terre cuite qui servait à se chauffer les pieds en hiver (on a trouvé depuis d’autres moyens pour se réchauffer les pieds quand il fait froid). Et pendant qu’on se chauffait les pieds dans les potines, qu’est-ce qu’on faisait ? On se réunissait, on bavardait et on parlait de la vie des autres !

 

Posted in Divers | Leave a comment

Activité de compréhension visuelle et orale : les nouveaux anti-conso

Voici une activité sur le thème de l’écologie et de l’économie réalisée à partir du documentaire “Les nouveaux anti-conso”. Cette activité s’adresse à un niveau intermédiaire mais peut être modifiée pour s’adapter à d’autres niveaux. Pour faciliter l’exercice, on peut par exemple donner une partie de la réponse en ne laissant que quelques espaces à compléter. Pour le rendre un peu plus difficile, on peut poser une question aux étudiants du type “Qu’est-ce que ces familles ont changé dans leur vie quotidienne ?” ou sans indiquer la minute à laquelle ils trouveront l’information :

Quels changements ces familles ont réalisés afin de vivre plus durablement et en respect avec l’environnement ?

1ère famille :

Minute 1 :00 : Au lieu d’utiliser le réseau électrique, …………………………………………

Minute 2 :00 : Pour stocker l’eau de pluie, …………………………………………………………………….

Minute 2 :45 : Les installations ont permis à ce couple de ……………………………………………

Minute 4 :10 : Au lieu d’utiliser un frigo, …………………………………………..

Minute 5 :08 : Pour ne pas gaspiller l’eau du robinet, …………………………………………..

Minute 5 :36 : Pour économiser l’eau des toilettes, ………………………………………………

Minute 6 :50 : Au lieu d’acheter leurs produits frais au supermarché, …………………………….

2ème famille :

Minute 7 :40 : Plutôt que d’acheter des objets neufs, ………………………………………..

Minute 8 :13 : Au lieu d’acheter régulièrement des vêtements, ……………………

Minute 9 :03 : Cette famille a décidé de ne pas utiliser ………………………………………………..

Minute 10 :18 : Pour faire des économies d’eau, ………………………………………..

Minute 10 :53 : Ils ont renoncé à …………………………………………………..

Posted in Divers | 2 Comments

Le mot du jour : les démêlés

La langue française a ses raisons … qui sont parfois difficiles à comprendre.

Dans un texte de compréhension écrite, un étudiant trouve la phrase suivante : “Robert a eu des démêlés avec la justice.”  Il lève le nez de sa feuille, me regarde et me demande (je retranscris notre échange) :

  • “Cela signifie quoi ? Que Robert a résolu ses problèmes avec la justice ?”
  • “Non, mais pourquoi tu dis ça?”
  • “Parce que démêler, ça pourrait être le contraire d’emmêler, c’est comme démêler des fils qui sont emmêlés. Donc, je crois comprendre que s’il a eu des démêlés, ça signifie que ça va mieux après une péridode d’emmêles …
  • “Des problèmes, tu veux dire, on dit aussi des embrouilles en langage familier.
  • Oui c’est ça, des embrouilles mais ça s’est démêlé, donc c’est résolu, ça va mieux !”

Après l’avoir félicité pour sa logique et sa réflexion, je lui dis :

  • “C’est très bien pensé, mais désolé … la langue française n’est pas si logique malheureusement !”

Avoir des démêlés (on utilise le mot au pluriel dans cette expression) est une situation conflictive ou compliquée qu’on peut avoir avec une administration (la justice ou la police) quand on a un problème à résoudre et que les parties impliquées doivent trouver une solution. Mais les démêlés ne sont pas exclusivement réservés aux administrations, on peut aussi en avoir avec un voisin par exemple (et les motifs de conflit ne manquent pas avec un voisin !).

Au sens littéral, le verbe démêler signifie effectivement (comme mon élève me l’avait fait remarquer) qu’on défait, qu’on sépare quelque chose d’emmêlé (comme les câbles sur la photo ci-dessous) ou qu’on cherche à résoudre un problème. On démêle le vrai du faux quand on tente de séparer les vérités des mensonges dans une histoire ou une information.

emmeler les cables

L’action contraire de démêler c’est donc emmêler. On emmêle des câbles ou des fils quand on les range tous dans un même tiroir, on emmêle quand on complique quelque chose.

À la forme pronominale, on s’emmêle les pinceaux quand on est particulièrement maladroit dans une situation donnée. Dans cette expression, les pinceaux ne font pas référence aux pinceaux du peintre mais désignent en langage familier les jambes tout comme cannes, gambettes, guiboles, quilles et bien                                                                  d’autres : http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/JAMBE/fr-fr/

Emmêler et démêler sot formés à partir du verbe mêler (qui provient du latin miscere qui a également donné mélanger).

On retrouve mêler dans quelques expressions courantes telles que :

  • se mêler des affaires de quelqu’un quand on veut tout savoir sur quelqu’un et que l’on pose trop de questions ! Dans ce cas, la personne gênée par notre indiscrétion pourrait nous demander : “De quoi tu te mêles ?”
  • on peut aussi être mêlé dans une affaire, c’est-à-dire être impliqué dans une affaire.

Enfin, les amateurs de rugby savent très bien que la mêlée (voir photo ci-dessous) fait référence à une situation de jeu où “au signal de l’arbitre, les packs des deux camps se lient : les deux premières lignes s’emboîtent l’un dans l’autre, épaule contre épaule” (Wikipedia, la mêlée). 

mêlée

Posted in Divers | Leave a comment

L’expression du jour : gravir les échelons

L’expression du jour s’utilise dans des domaines très variés mais en résumé, on peut dire qu’on gravit des échelons dans un projet de carrière, que ce soit au sein d’une entreprise ou d’une autre structure. Les sportifs ou les artistes peuvent aussi gravir les échelons quand leur carrière prend une pente ascendante.

gravir les échelons

Cela signifie que l’on franchit les étapes, les obstacles qui se présentent à nous dans l’espoir d’atteindre le sommet.

Le verbe gravir est synonyme de grimper, de monter péniblement, avec effort. On gravit une montagne ou un col (par exemple à vélo pour les coureurs du Tour de France) lorsque l’ascension est pénible ou difficile.

Le mot échelon, qui partage la même origine que les mots “escalier” et “échelle”, désigne une marche ou la traverse de bois des échelles. On utilise d’ailleurs le verbe “échelonner” comme synonyme de diviser et de répartir progressivement quelque chose : on échelonne des étapes ou des difficultés afin de rendre un travail moins lourd, on échelonne un paiement sur plusieurs années pour permettre au débiteur de payer sa dette plus facilement.

 

Posted in Divers | Leave a comment

Apprendre une langue grâce à la télé

J’ai récemment rédigé un article pour le magazine en ligne Babbel Magazine dans lequel j’explique comment j’ai fait beaucoup de progrès en espagnol grâce à la télévision :

https://fr.babbel.com/fr/magazine/5-raisons-de-regarder-la-tv-a-l-etranger

La télé m’a en effet permis d’enrichir mon vocabulaire, d’améliorer considérablement mon niveau de compréhension orale (en effet, la télé nous permet d’être en contact avec des registres de langues très divers) mais aussi, de manière indirecte, d’avoir une maîtrise plus naturelle et vivante de la langue espagnole.

mater la télé

Même si ce n’est pas un remède miracle pour apprendre une langue (je l’ai entendu dire ou lu plusieurs fois mais j’ai encore du mal à croire que l’on puisse apprendre une langue qu’à travers la télé), je trouve que c’est un excellent moyen de compléter ou de renforcer nos connaissances et par la même occasion, d’en connaître plus sur les traditions et coutumes d’un pays.

J’espère que ces conseils aideront les apprenants d’une langue étrangère à tirer un profit maximum du temps passé devant la télé !

Bertrand.

Posted in Divers | 8 Comments