Cours en entreprise : pièges et conseils

Je donnais des cours en entreprise depuis trois ans. Lors d’un entretien de travail, la directrice d’une école de langues me posa une question qui, sur le coup, me semblait être une question piège : “Es-tu capable d’improviser un cours ?” Peut-être qu’en disant “oui” trop rapidement et en étant trop sûr de mon fait, elle allait penser que c’était une de mes habitudes favorites et que le bus ou le métro étaient mes lieux de prédilection pour préparer un cours !

Avec le temps et les années d’expérience en entreprise, je me suis rendu compte que cette question était très pertinente car un cours en entreprise est bien souvent à des années-lumière de ce qu’on avait prévu.

Voici donc cinq pièges que j’ai rencontrés et comment, au fil du temps et après quelques déboires, j’ai appris à les esquiver …

1- Les changements de salle :

Vous êtes ravi, vous avez bien préparé votre cours, vous savez désormais que vous pouvez utiliser le projecteur flambant neuf que la boîte vous laisse gentiment pour vos cours et là, surprise, on vous annonce à votre arrivée que la salle est occupée par une réunion qui n’était pas prévue la veille … On vous invite aimablement à faire votre cours dans une salle sans fenêtre, sans projecteur, ni écran télé. Quatre murs, une table, trois chaises …

Mon conseil : sauf si vous êtes certain de toujours pouvoir compter sur le même matériel, essayez de prévoir des activités de secours : des photocopies, des jeux de rôle, voire des p’tites dictées (votre petite vengeance pour le coup de la réunion pas prévue) …

2- Les nouvelles têtes en cours de route :

Tout va bien, votre groupe de quatre/cinq élèves tourne bien, leur niveau est homogène, leur progression aussi, bonne ambiance pendant les cours. Un beau jour, on frappe à votre porte et la responsable de formation vous demande gentiment (comment lui dire non ?) d’intégrer un nouvel élève dans votre groupe. L’élève est caché derrière la responsable et vous regarde de ses yeux implorants … ou menaçants ! Et vous vous demandez bien comment vous allez caser la nouvelle recrue.

Mon conseil : faites comprendre dès le début au nouvel élève que, même si vous ferez tous les efforts possibles pour faciliter son intégration (par exemple en lui consacrant plus de temps ou en lui donnant des exercices supplémentaires), il devra aussi en mettre du sien. Profitez-en aussi pour demander aux anciens d’expliquer au nouvel arrivant ce qu’on a fait pendant les premiers cours. Non seulement cela renforcera l’esprit d’équipe mais cela vous permettra aussi de voir où en sont les autres.

3- Tensions au travail :

Non, vous n’êtes pas spécialement parano mais vous sentez quand même qu’il y a une chose qui ne tourne pas rond dans ce groupe. Vous êtes presque certain que si vous deviez les laisser entre eux quelques minutes, on entendrait les mouches voler ou les manuels de français voler ! Impossible à deviner ce qui se passe étant donné que vous ne passez que quelques heures par semaine dans l’entreprise. Et quand on sait que les indiscrets ne sont jamais les bienvenus, inutile de chercher à en savoir plus …

Mon conseil : on peut évidemment parler du fonctionnement et de l’activité de l’entreprise de manière globale et impersonnelle mais évitez d’entrer dans la sphère privée. Le type de question : “Alors, bonne ambiance au boulot ?” ou les phrases du type “Tu n’as eu que deux semaines de vacances cette année !” sans parler des allusions maladroites aux salaires ne mettent jamais les élèves à l’aise parce que cela peut impliquer plus d’une personne présente dans la salle.

Et brisez la glace, faites-leur faire des jeux, peut-être qu’avec un peu de bonne volonté, ils laisseront les tensions de côté, ne serait-ce que le temps du cours !

4- Les annulations :

Le cours vient de se terminer, vous rangez vos affaires, un de vos élèves qui plie aussi bagage vous dit d’un ton tranquille: “Ah, au fait, on ne se reverra pas d’ici trois semaines !” Vous faites semblant de prendre ça à la légère, vous lui dites que ce n’est pas grave mais au fond de vous-même vous bouillez car voilà votre calendrier totalement décalé et vos objectifs revus à la baisse.

Mon conseil : notez ce que vous faites après chaque cours, archivez tout, cela vous évitera de vous y perdre. Si plusieurs semaines se sont écoulées depuis le dernier cours, un petit rappel de la dernière séance à votre retour ne fera pas de mal. Cela permettra de renouer le lien et de repartir sur de bonnes bases.

5- Le manque de motivation :

Vous êtes motivé, vous êtes plein de bonne volonté, dynamique, enthousiaste, vos activités sont impeccables mais votre motivation ne trouve pas d’écho … Tous les élèves ne vont pas en cours parce qu’ils en meurent d’envie ou parce qu’ils rêvent en français ! Beaucoup le font par obligation professionnelle et c’est une chose que nous devons tous assumer !

Mon conseil : Essayez de leur faire voir le bon côté des choses, ils ont la chance de pouvoir apprendre une langue nouvelle et l’entreprise leur paie (normalement) les cours ! Et n’imposez pas les devoirs à la maison sauf s’ils le demandent. Essayez d’être compréhensif : même s’ils apprécient vos cours, le français n’est pas toujours leur priorité !

 

 

 

 

 

Advertisements

About Le monde du français

Cet article vous a plu ? Retrouvez-moi sur Skype dans des cours personnalisés et adaptés à vos besoins. Pour en savoir plus : francesenmallorca@yahoo.es
This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

4 Responses to Cours en entreprise : pièges et conseils

  1. piamonte64 says:

    Rigolo! “voire des p’tites dictées (votre petite vengeance pour le coup de la réunion pas prévue) …”

    🙂

  2. Alba Maria Albo Ribeiro says:

    Merci. Ton positionnement est parfait et très bienvenu.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s